Inspection d’état d’immeuble et fonds de prévoyance

Dans le cas d’une inspection d’état d’immeuble  L’ingénieur en bâtiment d’Onesta :

1- Effectue une inspection visuelle qui consiste à vérifier toutes les composantes visibles du bâtiment.

2- Déterminer quel est l’état actuel de ces composantes et préparer un certificat d’état d’immeuble.

Dans son rapport, l’ingénieur émet ses recommandations quant aux travaux de correction, d’entretien ou de remplacement nécessaires. Ceci dans le but d’éviter la détérioration prématurée des éléments. En général, Le rapport d’inspection d’état d’immeuble doit contenir les éléments suivants :

  1. Une description des composantes et des équipements de la propriété;
  2. Une liste des déficiences relevées dans ces composantes et équipements;
  3. Les avis du consultant sur la cause de chacun des problèmes et ses recommandations à l’égard des mesures à prendre;
  4. Une méthode établissant un ordre de priorités pour les travaux à effectuer et aviser les personnes en autorité des déficiences pouvant menacer la sécurité du public.

Réparations majeures ou remplacement

Par après, l’inspecteur du bâtiment établit le coût estimatif des réparations majeures ou du remplacement des composantes. Enfin, il produit le rapport du fonds de prévoyance.

Ce fonds de prévoyance doit être ajusté tous les 5 ans, car dans la réalité, la durée de vie des composantes peut être différente de celle qui a été calculée théoriquement. Les coûts de remplacement sont variables avec le temps. Par exemple, un drain français mal installé peut être bouché et non fonctionnel,seulement après quelques années, même si la durée de vie théorique est approximativement de 30 ans. Aussi, une toiture en asphalte et gravier peut être détériorée, après 8 ans, à cause d’un manque d’entretien régulier malgré le fait que la durée de vie théorique est de 20 ans.

Finalement,une réserve d’argent suffisante dans le compte du syndicat de copropriété est essentielle pour que soient effectués les travaux d’entretien nécessaires pour le bâtiment. Ceci pour éviter le désagrément, pour les copropriétaires, de devoir payer une cotisation spéciale. Malgré le fonds de prévoyance, il est quand même possible qu’il faille prélever une cotisation spéciale pour effectuer une réparation majeure, mais celle-ci est moins lourde à supporter par les propriétaires de Condos.

Fonds de prévoyance

Fonds de prévoyance


La durée de vie utile (ou longévité) des matériaux de construction (SCHL)
English English Français Français