Le problème d’infiltration d’eau nécessite dans la majorité des cas des mesures d’intervention rapide. Les causes d’infiltrations d’eau sont multiples, comme le manque d’entretien de l’enveloppe verticale et horizontale du bâtiment, les déficiences dues à une mauvaise installation des composantes de l’enveloppe, l’usure normale ainsi que des matériaux âgés qui ont dépassé leur durée de vie utile et parfois ce sont les occupants qui pratiquent des activités inappropriées.

Infiltration d’eau par la toiture

L’infiltration d’eau par la toiture sont attribuables à plusieurs facteurs tels que :

  • Des joints de scellement séchés et fissurés sur le parapet du toit.
  • Des solins de sortie qui surplombent la toiture (évents de plomberie, conduit d’alimentation électrique, etc.).
  • Une cheminée sans chapeau ou avec une tablette de couronnement fissurée.
  • Des joints de brique évidés.
  • Une accumulation d’eau sur la toiture à cause d’une contre-pente.
  • Un drain du toit bouché ou des conduits d’évacuation non scellés.
  • Un col de cygne perforé.
  • Des solins rouillés et perforés ou parfois absents.
  • Une toiture âgée.
  • Des matériaux déposés sur la toiture qui peuvent percer la membrane;
  • L’installation de soucoupes sur le parapet sans que les trous aient été scellés.
  • Des unités d’air conditionné posées directement sur la membrane du toit, etc.

L’absence d’une membrane d’étanchéité au débord du toit en pente peut causer des infiltrations d’eau dans l’entretoit, particulièrement lorsque la ventilation et l’isolation ne sont pas adéquates dans l’entretoit. Ces deux éléments peuvent causer l’accumulation de glace au débord du toit. Les pertes de chaleur du bâtiment provoquent la fonte des neiges sur la toiture. Par la suite, l’eau coule vers le débord du toit et gèle à nouveau en arrivant sous les soffites qui ne sont pas chauffés, ce qui causera la formation d’une barrière de glace en bordure du toit. L’eau qui est emprisonnée derrière la glace peut trouver un chemin et s’infiltrer vers l’intérieur.

Infiltration d’eau par l’enveloppe verticale

Les infiltrations d’eau peuvent se produire à travers l’enveloppe verticale du bâtiment. Voici des exemples de causes possibles :

  • La présence de joints de mortier évidés dans la maçonnerie;
  • Des fissures dans le mortier;
  • L’absence de joints de scellement ou des joints de scellement qui sont asséchés et fissurés autour des conduites ou du câblage électrique, des tuyaux, des robinets, des prises électriques, des luminaires extérieurs, des portes et fenêtres, des sorties d’évacuation;
  • L’absence d’une membrane d’étanchéité autour des portes et fenêtres et sous les tablettes peut causer des infiltrations d’eau;
  • Le manque de chantepleures à la base du parement extérieur ainsi que des déficiences causées par une mauvaise installation de la membrane d’étanchéité, à la base du parement, sur les murs des fondations;
  • Des déficiences dans la membrane pare-air peuvent aussi occasionner des infiltrations d’eau vers l’intérieur.

Pourquoi faut-il installer des chantepleures ?

L’eau de pluie peut s’infiltrer derrière le parement de briques par les joints de la maçonnerie qui présentent des défauts (fissures dans les joints de mortier, joints verticaux mal exécutés, mortier de mauvaise qualité) et aussi par les briques qui absorbent l’eau. L’eau infiltrée ruisselle le long de la face intérieure du parement. En arrivant à la base du mur, à la jonction entre les murs des fondations et les murs de briques, l’eau doit être évacuée vers l’extérieur par les chantepleures. La membrane d’étanchéité – bien installée, scellée et chevauchant le pare-pluie – empêche l’eau de s’infiltrer vers l’intérieur.

Infiltration d’eau au sous-sol ou vide sanitaire

Les infiltrations d’eau au sous-sol peuvent s’expliquer de plusieurs façons :

  • La présence d’une contre-pente autour du bâtiment.
  • Le manque de gouttières ou encore de descentes de gouttières se déversant près des fondations.
  • Des fissures non réparées dans les murs de fondations.
  • L’absence de margelles pour les fenêtres du sous-sol.
  • Un dégagement inadéquat entre le sol et le parement extérieur.
  • Un drain français inexistant ou non fonctionnel.
  • L’absence d’un système d’imperméabilisation extérieur pour les murs de fondations en blocs de ciment.
  • Des fondations en pierres cimentées (moellon).

Les infiltrations d’eau peuvent causer des dommages à la structure et à la finition du bâtiment et provoquent souvent la formation de moisissures qui peuvent altérer la qualité de l’air à l’intérieur du bâtiment. Il s’avère que les réparations des dommages créés par les infiltrations d’eau sont parfois très coûteuses.

Ainsi donc, des travaux d’entretien réguliers de l’enveloppe du bâtiment peuvent être beaucoup moins coûteux, à long terme, comparativement à des réparations majeures et compliquées dues aux infiltrations d’eau dans la structure ou à l’intérieur du bâtiment.

Il est fortement suggéré de consulter des professionnels du bâtiment pour analyser et trouver des solutions afin de remédier au problème d’infiltration d’eau.

Consultez nos réalisations

Infiltration d’eau au sous-sol

Infiltration d’eau au sous-sol

Infiltration d’eau

Infiltration d’eau sous le plancher