Dans les bâtiments avec le revêtement en maçonnerie ( contre-mur en briques), il y a présence de deux types de cornières d’acier (fer angle) à savoir les linteaux d’acier se trouvant au-dessus des ouvertures et les cornières d’acier structurales qui sont normalement fixées contre les dalles de béton des étages.

Les linteaux au-dessus les ouvertures (portes et fenêtres) ne sont pas fixés contre la structure, ils reposent librement sur le mur de maçonnerie à chaque côté. Ces linteaux d’acier supportent la maçonnerie au-dessus des ouvertures. Cependant, les cornières d’acier structurales sont des éléments métalliques fixés contre les dalles de béton de chaque étage pour supporter la maçonnerie dans les bâtiments qui ont une hauteur de plus de 11 m (bâtiments de trois étages et plus).

Donc, dans les bâtiments de trois étages et plus, il faut fixer une cornière d’acier à chaque étage (environ 3 m). Sous chacune de ces cornières, il faut laisser un espace d’environ 1 centimètre sans mortier. Ces espaces (sous chaque cornière) doivent être bouchés par des joints de scellement pour éviter les infiltrations d’eau dans le mur. Sur chaque cornière, il faut poser un système d’étanchéité composé d’un solin d’étanchéité et des chantepleures au premier rang de briques. Ces installations doivent être faites selon les règles de l’art.

Linteaux d’acier

Linteaux d’acier corrodé et fissure dans les briques

Les linteaux et cornières d’acier sont des éléments essentiels dans l’ouvrage de maçonnerie. La corrosion de ces éléments est le problème le plus important. Quand la corrosion des linteaux d’acier commence, ces éléments vont perdre une couche d’acier à la surface. La corrosion cause la déformation des linteaux et cornières et par conséquent l’apparition des fissures dans la maçonnerie adjacente aux linteaux et cornières. De plus, les joints de mortier commencent à sortir de sa place à cause de la déformation dans les cornières. Pour cette raison, les joints de mortier se détachent de la maçonnerie, là où il y a les linteaux et cornières corrodés.

La corrosion des linteaux et cornières d’acier affecte la capacité et l’intégrité structurale de ces éléments. Cette faiblesse provoque, avec le temps, un affaissement de la maçonnerie et la présence de longs cisaillements dans la maçonnerie.

Une intervention s’impose avant que le problème ne s’aggrave. Donc, il faut effectuer des travaux d’entretien ou remplacements nécessaires pour ces éléments.

Linteaux d’acier

Cornière d’acier entre deux étages