Certaines villes au Québec offrent des programmes de subvention pour les bâtiments lézardés. Il faut évidemment répondre aux critères d’admissibilité pour avoir droit à la subvention. Ainsi, les causes de l’affaissement des fondations doivent être liées à la condition du sol et non pas à un défaut ou à un vice de construction.

Les lézardes ou les cisaillements sont des fissures en forme d’escalier dans le revêtement extérieur en briques. Mentionnons que l’enveloppe extérieure, qui est composée de briques, est très vulnérable face au mouvement des murs de fondations et à l’affaissement du sol sous le bâtiment.

Affaissement des fondations

Normalement, les bâtiments lézardés présentent un problème d’affaissement des fondations. Il y a donc, en général, des fissures structurales dans les murs de fondations. Ce sont des fissures obliques et ouvertes d’une largeur de plus de 1 mm et, parfois, on retrouve un déplacement – des deux côtés de la fissure – dans le mur de fondations.

Le bâtiment est considéré comme étant « lézardé » s’il y a présence d’au moins une fissure structurale dans un mur de fondations ainsi qu’une lézarde (cisaillement) dans les briques. Cette fissure et cette lézarde doivent être le résultat de l’affaissement d’un mur de fondations.

Bâtiments lézardés et affaissement du sol

C’est possible que l’affaissement du sol influe sur tous les murs de fondations du bâtiment ou sur certains murs. Dans certains cas, nous notons un affaissement partiel qui touche un mur ou bien un coin du bâtiment. Les garages sont particulièrement susceptibles de subir un affaissement partiel à cause des problèmes possibles avec l’isolation et le drainage des murs de fondations du garage.

Mesurer l’affaissement des fondations

Dans tous les cas, aux endroits où il y a des fissures structurales, dans les murs de fondations, et des lézardes dans les briques il faut mesurer l’affaissement des murs de fondations. Soit que cet affaissement est généralisé à tous les murs de fondations ou qu’il est partiel. Il s’agit de déterminer l’ampleur de cet affaissement sur l’intégrité de la structure du bâtiment et de proposer une solution adéquate. Celle-ci peut être d’insérer des pieux sous tous les murs de fondations ou juste sous une partie du bâtiment.

L’affaissement des murs de fondations peut être négligeable ou considérable. Si jamais le problème est majeur, ceci peut causer des dommages à la structure en bois et aux divers éléments du bâtiment comme les portes, les fenêtres, les solives de plancher, etc.

Lézardes et fissures

Il faut souligner que ce ne sont pas toutes les lézardes et les cisaillements dans les briques qui sont causés par un affaissement des murs de fondations. En effet, il y a d’autres déficiences qui peuvent provoquer des lézardes dans les briques, comme des linteaux d’acier corrodés ou des linteaux en béton non armé (au-dessus des ouvertures, etc.).

Également, ce ne sont pas toutes les fissures – se trouvant sur les murs de fondations – qui sont des fissures structurales occasionnées par un affaissement du sol. Il existe plusieurs types de fissures qui ont des causes différentes, comme les fissures de retrait du béton et les fissures engendrées par une poussée latérale du sol, etc.

Pour évaluer quantitativement l’affaissement des murs de fondations, il faut une expertise avec un ingénieur en structure. Ce dernier mesure l’affaissement, avec un niveau laser, et vérifie l’ampleur de l’affaissement sur l’ensemble du bâtiment et il propose une solution appropriée.

Les affaissements les plus notables se retrouvent souvent dans les bâtiments qui reposent sur des sols argileux, car ces derniers possèdent une faible capacité portante. Dans ce cas, l’affaissement a de grandes chances d’être généralisé et de toucher tous les murs de fondations.

Dans bon nombre de maisons, nous découvrons que la section avant du garage (près de la porte du garage) présente un certain mouvement structural partiel dans les murs de fondations. Ce mouvement, à cet endroit, est la cause des fissures et des lézardes importantes qu’on retrouve souvent dans les murs de fondations du garage.

Généralement, en cas d’affaissement important des murs de fondations, il faut excaver à l’extérieur jusqu’aux semelles des murs de fondations. Par la suite, on installe des pieux sous les semelles, afin de supporter les murs des fondations. En même temps, il faut profiter de l’excavation pour réparer les fissures, les murs de fondations et installer un drain français. Il est indispensable de remplir la tranchée excavée, à l’aide de matériaux non gélifs (comme le gravier concassé ¾ net). À la fin, il faut effectuer les travaux d’aménagement extérieur requis. Il faut aussi refaire les briques déplacées et réparer les lézardes, pour empêcher les infiltrations d’eau derrière le parement en briques.

Bâtiments lézardés et affaissement des murs de fondations

Fissure dans les briques causée par l’affaissement du mur de fondations