Onesta Conseils

Les fissures horizontales dans les murs de fondations révèlent un mouvement latéral causé, entre autres, par la poussée latérale du sol qui pratique une force perpendiculaire aux murs de fondations.

Ces fissures horizontales peuvent se retrouver dans les murs de fondations en blocs de béton ou en béton coulé. Souvent, ces fissures sont accompagnées d’un déplacement des murs vers l’intérieur du bâtiment.

Poussée latérale (sol)

Lorsque la force latérale du sol est assez importante, alors il peut y avoir un effondrement partiel ou complet du mur de fondations. Les murs en blocs de béton sont moins de résistants à la force latérale du sol que les murs en béton coulé.

En général, les murs de fondations en blocs de béton ou en béton coulé ne sont pas armés ou pas suffisamment armés (armatures d’acier) pour pouvoir résister aux charges latérales élevées en provenance du sol ou autres.

La poussée latérale du sol est plus importante dans le sol gélif comme l’argile, surtout s’il y a absence d’un système de drainage adéquat derrière les murs de fondations ou de soutènement. Il en est de même aux endroits où l’aménagement extérieur n’éloigne pas l’eau de surface des murs de fondations et aussi dans le cas où le sol monte avec une pente, derrière les murs de fondations, comme les maisons à flanc de montagne. Souvent, ces bâtiments démontrent des signes de mouvement et s’affaissent vers la vallée, la rivière ou le lac à cause du mouvement et du glissement du sol vers le bas.

Pour cette raison, c’est très important que le remblai – derrière les murs de fondations – soit composé de matériaux non gélifs et drainants comme le gravier. Également, le drainage – à la base des murs de fondations – doit être fonctionnel et efficace. Finalement, il faut que les murs de fondations soient armés de façon à résister à la force latérale du sol.

Parfois dans les murs de fondations, on retrouve des fissures verticales et/ou diagonales. Ces fissures peuvent être des fissures de retrait si elles sont minces et fermées.

Dans le cas où les fissures sont ouvertes, alors on doit envisager l’hypothèse d’un affaissement du sol sous les murs de fondations. Pour déterminer l’ampleur de l’affaissement du sol sur la structure du bâtiment, il faut un relevé de niveau par un ingénieur en structure qui pourra éventuellement recommander d’enfoncer des pieux, au périmètre des murs de fondations, afin de stabiliser ces derniers.

La présence de fissures en forme d’étoile et le soulèvement de la dalle sur sol au sous-sol sont normalement reliés à l’existence d’une pression hydrostatique élevée sous la dalle sur sol, à cause d’un mauvais drainage au pourtour du bâtiment ou bien la présence de la pyrite dans le remblai en dessous de la dalle sur sol.

Fissures horizontales

© Fissures horizontales dans les murs de fondations