Voici le deuxième volet concernant les sous-sols humides (humidité au sous-sol) où il sera question de l’étanchéité des fondations, du système de drainage et de la présence de moisissures sur les murs de fondations.

En général, nous constatons que les murs de fondations en béton coulé, antérieurs à 1958, ne sont pas étanches. En effet, le béton de cette époque n’était pas de bonne qualité, car la technologie pour la fabrication du béton n’était pas assez avancée.

Membrane d’étanchéité

Le béton des fondations est généralement friable et poreux dans les bâtiments plus anciens. De plus, la membrane d’étanchéité – installée à l’extérieur sur les murs de fondations – si elle existe bien entendu, est âgée et non fonctionnelle dans la majorité des cas.

Système de drainage

Il faut également souligner que le système de drainage, à la base des fondations, est devenu obligatoire vers 1955. Il est fort probable qu’il n’y a pas de drain français, autour d’un bâtiment d’avant cette époque, pour intercepter les eaux souterraines pouvant s’accumuler dans le sol.

L’absence d’un drainage adéquat, au périmètre des murs de fondations et l’inexistence d’un système efficace d’étanchéité à l’extérieur – sur les murs de fondations possédant un béton poreux et de moindre qualité – font en sorte que les murs de fondations restent toujours imbibés d’eau ou très humides. Cette situation provoque la formation de moisissures sur les murs de fondations, à l’intérieur, et occasionne souvent des infiltrations d’eau vers l’intérieur du bâtiment.

Moisissures et efflorescence

La majorité des sous-sols des bâtiments résidentiels, dépourvus d’un drain français, ont des odeurs d’humidité. C’est en faisant des rénovations au sous-sol, et après avoir enlevé la finition sur les murs que les gens découvrent une couche noire de moisissures ainsi que des croissances fongiques sur les murs et les matériaux de construction. On observe alors que le béton est très humide qu’il y a beaucoup d’efflorescence sur les murs de fondations. Il est aussi possible aussi que le béton soit friable et très faible.

Solutions proposées

En réalité, la solution peut varier tout dépendant de l’état des murs de fondations ou, plus précisément, de la solidité du béton. Si ce dernier est très faible et s’effrite, dans ce cas, il faudra envisager le remplacement total des murs de fondations réalisé par une compagnie spécialisée dans le domaine.

Si les murs de fondations sont réparables, il faudra donc procéder aux travaux de réparation en fonction de l’état du béton. Après les réparations du béton et des fissures, il faudra imperméabiliser les murs de fondations et installer un drain français à l’extérieur. Les travaux d’aménagement extérieur jouent un rôle considérable pour éloigner l’eau du bâtiment et pour ne pas solliciter le système de drainage à la base des fondations. L’ajout d’un remblai adéquat au périmètre de la maison lors de l’installation d’un drain français, la correction de la pente du terrain, l’installation de margelles pour les fenêtres de sous-sol, etc. sont des travaux importants qui permettent de garder le sous-sol au sec.

Contamination (moisissures)

En cas de contamination par les moisissures, il est conseillé d’effectuer les travaux de rénovation, à l’intérieur du sous-sol, après la décontamination réalisée par une compagnie spécialisée. Puis, la structure affectée par l’humidité ou par les infiltrations d’eau devra être remplacée.

Il est donc primordial, avant l’achat d’une propriété plus âgée de porter une attention particulière à l’état du béton des murs de fondations, à l’étanchéité de ces murs et au drainage des fondations (drain français), car les travaux correctifs pourraient s’avérer très onéreux.

Moisissures au sous-sol, sur les murs de fondations

Moisissures au sous-sol