Onesta Bâtiment Conseil

Lors de ma pratique, j’ai fait des expertises où j’ai découvert des murs porteurs complètement pourris et la structure superposée était affaissée de façon importante. La cause de ce problème était due à une nappe phréatique élevée sous la maison. Par conséquent, la dalle sur sol était très humide.

Par définition, le mur porteur (au sous-sol) est un élément structurel conçu pour distribuer les charges des planchers, de la toiture et des murs superposés vers la semelle en béton coulé installée sous le mur porteur au sous-sol.

 Solives des planchers

Au Québec, la majorité des maisons possèdent une ossature en bois. Dans ce type de bâtiments, les solives des planchers peuvent être supportées de deux façons : 1) La première pratique consiste à appuyer les solives sur une poutre en bois qui repose, à son tour, sur les murs de fondations ou bien sur des colonnes; 2) La deuxième méthode consiste à faire supporter les solives par un mur porteur en bois.

Composition mur porteur

Généralement, le mur porteur est composé d’éléments en bois (montants) verticaux. La distance entre ces montants peut varier de 12 po à 16 po. En haut de ces montants, il y a présence de deux éléments superposés à l’horizontale (sablières) et sur ces deux éléments, on fait reposer les solives de plancher.

Puis, en bas du mur porteur, on retrouve un élément horizontal sur lequel repose les montants, à savoir la lisse d’assise. Entre les montants, on installe des morceaux horizontaux qui supportent latéralement les montants, que l’on appelle les entremises.

Le mur porteur, au sous-sol, est un élément structurel important qui prend des charges élevées en provenance du plancher ou des planchers superposés, car il est possible que le mur porteur au sous-sol supporte plusieurs murs porteurs aux étages superposés jusqu’au toit.

Pour cette raison, ce mur doit reposer sur une semelle armée au sous-sol. De plus, la lisse d’assise du mur porteur doit être protégée contre l’humidité par une membrane devant être installée entre la lisse et le béton.

Problèmes (mur porteur)

Voici les problèmes les plus fréquemment rencontrés avec les murs porteurs :

  1. Pourriture lisse d’assise

Dans les maisons ayant un problème de drainage des fondations (drain français) ou d’infiltration d’eau au sous-sol, la dalle de béton sur sol reste très humide et la lisse de base du mur porteur absorbe l’humidité du béton et, avec le temps, elle finit par pourrir.

La pourriture de la lisse en bois cause l’affaissement des montants du mur porteur qui s’appuient sur la lisse et, par conséquent, la structure de la maison s’affaisse. Cet affaissement provoque l’apparition de fissures importantes dans les murs ainsi que des dénivellations des planchers qui reposent sur le mur porteur pourri.

  1. Enlèvement partiel ou total du mur porteur

Le mur porteur ne doit pas être enlevé ni partiellement ni totalement, car cela occasionnera l’affaissement de la structure superposée. Avant d’enlever un mur porteur, il faut consulter un ingénieur en structure afin de déterminer les charges reposant sur ce mur. Il pourra alors proposer la solution adéquate pour distribuer adéquatement les charges au sol.

Mur porteur pourri

Mur porteur pourri