Onesta Bâtiment Conseil

English EN Français FR
English EN Français FR

Les travaux de sous-œuvre dans les maisons consistent à excaver le vide sanitaire pour créer un sous-sol habitable. Le niveau d’excavation est habituellement plus bas que la semelle des murs de fondations. Cette situation nécessite des travaux de renforcement devant la base des murs de fondations.

En général, les anciens bâtiments possèdent un vide sanitaire de moins de 6 pieds de hauteur et, dans la majorité des cas, il fait entre 3 et 4 pieds de hauteur. Plusieurs propriétaires de ce type de bâtiment désirent faire excaver le vide sanitaire pour avoir un sous-sol de 6 pieds et plus de hauteur, ceci afin que le sous-sol soit habitable et pour augmenter la valeur du bâtiment.

Excavation

Pour obtenir la hauteur souhaitée dans le vide sanitaire, dans la plupart des cas, il faut excaver plus bas que la base des murs de fondations d’origine. L’excavation, près des murs de fondations, va affecter la stabilité structurale de ces murs d’origine (se trouvant dans le vide sanitaire) et cela peut causer un glissement des murs de fondations et l’effondrement du bâtiment.

Ainsi, pour assurer la stabilité structurale du bâtiment, il faut effectuer des travaux de sous-œuvre, c’est-à-dire renforcer les murs de fondations d’origine par une structure en béton armé coulé devant la base des murs à l’intérieur.

Travaux de sous-œuvre

En général, on retrouve deux types de sous-œuvre, en anglais on parle de « underpinning footing » et de « bench footing » qu’on traduit par « extension de semelle » et « semelle de banc en béton ». La majorité des sous-sols des bâtiments a été excavée avec le type de semelle « bench footing », ce qui est faisable et reconnu dans le domaine de la construction.

Avant d’effectuer les travaux de sous-œuvre, il faut examiner l’état des murs de fondations afin de connaître le type de fondations ainsi que la qualité de ces fondations. Ceci parce que les fondations des anciens bâtiments peuvent être en moellons, en blocs de béton ou en béton coulé de mauvaise qualité. En fait, les travaux de sous-œuvre doivent être étudiés et planifiés par un ingénieur en structure. L’excavation dans le vide sanitaire – sous la base des murs de fondations – présente un risque élevé d’effondrement du bâtiment.

Il faut savoir que le béton utilisé avant les années ‘30 était de très mauvaise qualité. En effet, le béton s’effrite facilement sans effort avec un tournevis. À cette époque, le béton contenait peu de ciment et on ajoutait souvent de grosses pierres dans le béton pour un question d’économie. Ces fondations âgées peuvent afficher un problème de solidité, être non étanches et propices aux problèmes d’infiltrations d’eau. Donc, avant de procéder aux travaux de sous-œuvre, il faut faire évaluer l’état des fondations par un spécialiste.

Normalement, lors des travaux de sous-œuvre et pour éviter un problème de drainage, on installe un drain français – à l’extérieur – au niveau de la semelle d’origine et on installe aussi un autre drain à l’intérieur au niveau de la semelle de fondations ajoutée. Tout dépendant de la conception en sous-œuvre, il faut également réparer et imperméabiliser les murs de fondations d’origine.

Travaux de sous-œuvre

Effondrement d’un mur en moellons pendant les travaux de sous-œuvre non-planifiés