Après avoir traité de l’expertise du revêtement extérieur et de l’enveloppe du bâtiment ainsi que, de façon plus spécifique, du revêtement en acrylique, nous désirons approfondir le sujet, avec quelques informations supplémentaires, à propos du système d’étanchéité à la base du parement.

Revêtement versus enveloppe

Rappelons que le parement extérieur est une composante essentielle du bâtiment, à la fois pour le côté esthétique et pour la protection contre les intempéries. En fait, le revêtement ne peut pas être considéré comme l’enveloppe du bâtiment, mais il est plutôt un élément de cette enveloppe qui comporte toutes les composantes de la coquille extérieure du bâtiment. Parmi les composantes de l’enveloppe du bâtiment, il y a le pare-vapeur, l’isolant, la structure en bois, la membrane pare-air, le revêtement extérieur, la toiture, les fondations, etc.

Système d’étanchéité

En général, le parement extérieur n’est pas complètement étanche et une certaine quantité d’eau peut, lors de pluies, traverser le revêtement extérieur vers l’arrière de celui-ci.

L’eau qui s’infiltre – vers l’arrière du revêtement extérieur – ne doit pas entrer en contact avec la structure en bois. Pour cela, il doit y avoir une membrane pare-air et pare-intempérie qui bloque le passage de l’eau vers la strcuture.

Après cela, l’eau circule – vers la base du revêtement extérieur – dans le vide entre le revêtement extérieur et la membrane pare-air. Enfin, l’eau doit être dirigée vers l’extérieur de l’enveloppe par le solin de base et les moulures perforées.

Déficiences dans l’installation du revêtement extérieur

Il existe trois problèmes qui peuvent survenir lors de la pose d’un revêtement extérieur, à savoir : 1) la base du parement qui est totalement fermée; 2) la lisse d’assise qui est mal protégée par le revêtement extérieur et; 3) le solin de base qui n’est pas bien installé.

1- Base du revêtement fermée

L’installation d’un revêtement extérieur ne doit pas empêcher l’évacuation de l’eau vers l’extérieur. L’un des problèmes les plus fréquemment rencontrés, c’est lorsque la base du revêtement est totalement fermée. Nous avons retrouvé ce genre de problème avec plusieurs types de revêtement (acrylique, bois, vinyle, agrégat, etc.).

Dans le cas d’un revêtement avec des clins horizontaux, il faut installer les fourrures verticalement derrière le revêtement. Alors, l’eau peut couler librement à la base du revêtement extérieur. Cependant, la plupart du temps, on retrouve des morceaux de fourrures installés horizontalement entre les fourrures verticales et à la base du parement.

Si l’installation d’une fourrure horizontale est inévitable, alors il faut un dégagement entre les morceaux de la première fourrure au bas du mur, pour permettre l’évacuation de l’eau vers l’extérieur de l’enveloppe. De plus, à la base du revêtement extérieur, une moulure perforée doit être installée pour évacuer l’eau vers l’extérieur du parement.

2- Lisse d’assise mal protégée

L’autre problème courant est le suivant : le revêtement extérieur ne protège pas la lisse d’assise adéquatement. En fait, le revêtement doit chevaucher le mur de fondations de 1 po afin de protéger la lisse d’assise. De plus, il faut bien installer la membrane pare-air pour qu’elle soit étanche sur la lisse d’assise, pour éviter des infiltrations d’eau et des infiltrations d’air vers l’intérieur du bâtiment.

3- Solin de base mal posé

Le troisième problème, c’est quand le solin de base n’est pas bien posé, plus précisément lorsqu’il n’est pas glissé derrière la membrane pare-air. Donc, l’eau peut pénétrer – entre le pare-air et le solin – vers l’intérieur de la structure.

Infiltrations d’eau (intérieur)

Ces travaux mal exécutés, au moment de l’installation du parement extérieur, causent des infiltrations d’eau vers l’intérieur du bâtiment, particulièrement à la jonction entre la lisse d’assise et le haut du mur de fondations. Par la suite, ceci provoque le pourrissement de la structure en bois.

Une mauvaise installation de la membrane pare-air et du parement, au niveau de la lisse d’assise, permet à l’air d’entrer vers l’intérieur (infiltrations d’air). Alors, commencent le phénomène de condensation sur les murs de fondations et la formation de moisissures sur les matériaux de construction.

Revêtement

Solin de base mal posé